Aimer l’Église


L’Église notre Mère, née du côté ouvert du Christ a été voulue par lui afin que nous soyons toujours en lui et avec lui. Ainsi le Christ se manifeste à nous tous les jours dans cette Église depuis plus de 2000 ans. Le monde et nos sociétés ont connues des moments difficiles, l’Église a traversé et traversera des tempêtes, mais elle tient bon parce que c’est le Christ qui la soutien, qui est son Roc, et qui lui permet de traverser ces Épreuves. C’est dans ce sens que nous sommes appelés à l’Aimer de façon Inconditionnelle, comme l’Amour d’un enfant envers sa Mère.

Saint Jean-Marie Vianney nous enseigne que c’est l’Enfant qui a coûté le plus de larmes à sa mère qui a du prix à ses yeux. Ainsi, l’Église de façon inconditionnelle nous Aime et a toujours les bras ouvertes pour nous accueillir quand bien même nous la régnons, la repoussons, la persécutons… Elle est toujours là et sera toujours présente pour ses enfants.

Une mère par Amour est prête à tout pour ses enfants, car elle sait combien a été douloureuse l’enfantement, combien c’est précieux de porter la vie, combien élever un enfant est un travail à plein temps. C’est pourquoi durant les périodes de maladie, elle est au chevet de ses enfants.

Comme une Mère, l’Église n’est pas parfaite, parce que c’est Nous, l’ensemble des Chrétiens qui formons cette Église. C’est dans ce sens que l’Aimer de façon Inconditionnelle, c’est l’Accepter comme elle Est, telle que le Christ nous l’a donné. Nombreux sont ceux qui aujourd’hui la critiquent et la trouvent vieille, ringarde, démodée… Cette Mère qui nous a donné la vie par notre Baptême doit être Aimée, Écoutée, Chérie, Respectée…

 Le Pape Benoit XVI lors des JMJ de Cologne en Allemagne rappelait aux jeunes du monde-entier l’urgence de remettre le Christ au centre de leur vie en vivant en Église. Il rappelait que l’Église n’était pas un restaurant où aller se servir à la carte : « Notre Religion n’est pas une Religion à la carte » où chacun puise ce qu’il veut, choisit ce qui fait son affaire… C’est dans ce sens que l’Amour de l’Église ne doit pas être à la carte, ou périodique, comme cela arrange chacun.

Aimons la notre Mère Église, Défendons là car le Christ nous l’a donnée à la Croix et continu à la fait vivre.

                                                                                                                                     © Léandre Syrieix.

(375)

1,582 total views, 1 views today


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*