Contact Us

Archive de mots clefs pour Joy

Credo de Joie


Elias Djemil / Photograph

Alors que je cherchais le sens de la vie, plusieurs opportunités m’ont été offertes, plusieurs voies de bonheur m’ont été proposées : le sexe, la gloire, l’argent, etc. Mais tu es venu à moi, tu es venu me prendre par la main et tu t’es révélé à moi comme l’unique créateur qui, seul, donne le vrai sens à la vie. Aujourd’hui, je suis fière, au cœur de ce monde, au milieu de tant de dieux de te proclamer : Je crois en un seul Dieu.

Alors que je cherchais le sens de la vie, la science m’a été proposée, mais j’ai vu ses limites parce qu’elle ne peut tout expliquer. L’astrologie m’a été présentée, mais j’ai compris qu’elle dit quoi faire puisqu’elle prédit l’avenir et rend par là même esclave dans la mesure où les astres ont déjà tout tracé, tout prévu d’avance. L’énergétique m’a été indiquée, mais j’ai saisi l’incohérence, car ces énergies, semble-t-il, proviennent des anges, du cosmos, de maîtres spirituels supérieurs, de l’humain lui-même à condition qu’il ait atteint un certain niveau ou état, etc. Alors, tu t’es révélé à moi comme l’unique créateur, comme la source de toute énergies (des énergies divines, des hypostases) et de toute chose. Aujourd’hui, je suis fière, au cœur de ce monde, au milieu de tant de dieux de te proclamer : Je crois au Père Tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. Lire la suite

551 total views, 0 views today

Ma Joie d’être séminariste

Elias Djemil / Photograph

Elias Djemil / Photograph

Ma Joie d’être séminariste réside dans le fait que je ne suis pas un super chrétien, mais j’apprends tous les jours à cheminer, à avancer à tâtons à la suite du Christ pour la mission, comme un enfant qui apprend à faire ses premiers pas.

Ma Joie d’être séminariste réside dans le fait que je ne suis pas endurant dans la prière, mais j’apprends tous les jours à aimer être en présence du Christ, à faire de la prière ma respiration, comme un enfant qui apprend à manger un aliment qui le rebute.

Ma Joie d’être séminariste réside dans le fait que je ne suis pas fidèle à tout ce qui incombe à un chrétien, mais j’apprends tous les jours à être assidu à des petites choses insignifiantes, comme un enfant qui apprend à écouter et à faire ce qui lui est demandé malgré lui. Lire la suite

614 total views, no views today

Ô Mère.

 

O Mother_ Kamba Sita's paintToi qui m’as donné la vie, c’est avec beaucoup d’émotions que je foule ton sol. J’invoque sur toi l’Esprit de Sagesse.

Toi qui m’as vu grandir, c’est avec des larmes aux yeux que je viens te rejoindre. J’invoque sur toi l’Esprit de Joie.

Toi qui m’as vu partir, c’est avec beaucoup d’excitation que je reviens une dizaine d’années plus tard à ta rencontre. J’invoque sur toi l’Esprit d’Amour. Lire la suite

852 total views, no views today

Louange à la joie.

joie-de-vivreÔ joie qui habitat jadis le cœur du Père lors de la création de l’univers et de l’humanité, tu fis resplendir son visage à la vue de cette création réalisée.

Ô joie qui introduisit le Père dans un profond sommeil au terme de son ouvrage, tu permis son repos le jour du sabbat.

Ô joie qui habitat le Père, le Fils et l’Esprit au commencement, tu les réunis dans une même œuvre.

Ô joie qui mit Abraham en route, tu permis qu’il grandisse dans la foi en Dieu. Lire la suite

5,665 total views, 0 views today

Un carême de joie

Carême de joieLe carême nous est proposé chaque année par notre Mère Église pour nous préparer à la grande fête de Pâques, fête de la résurrection de Notre Sauveur et la plus grande des fêtes chrétiennes. C’est donc un temps qui nous est proposé pour s’arrêter et choisir un chemin propice qui nous mènera tranquillement à Pâques. Cela dit, plusieurs moyens sont à notre portée pour vivre ce temps de préparation en fonction de nos capacités et d’autres nombreux critères.

La joie est l’un de ces chemins qui peut nous mener effacement vers cette grande fête de Pâques. Pourquoi afficher une triste mine pendant le carême alors que le chrétien durant tout le reste de l’année est une personne pleine de joie ? L’un des Évangiles souvent lus pendant l’ouverture du carême à la messe des cendres nous rappelle que nous devons vivre notre temps de carême dans la joie et non dans la tristesse : « Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent… Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage » (Mt 6, 16-17). Lire la suite

1,872 total views, no views today