Contact Us

Archive pour Thélologie

Peur de la Mort


Photo Leander Syrieix

La mort me fait peur, elle me tétanise à un tel point que je n’ose pas parfois visiter des proches ou connaissances qui s’apprêtent à en vivre l’expérience. J’ai ouï dire que c’est par la mort que l’on te rencontre face-à-face Seigneur. Est-ce peut-être à cause de ce slogan que la mort me fait tant peur ?

Je me rends finalement compte que j’ai jusqu’ici rationalisé la question de la mort, que je me suis réfugié derrière de belles formules afin de fuir et d’éviter cette réalité indéniable.

Mais, qu’est-ce qui me fait tant avoir peur de la mort ? Est-ce toutes les blessures de ma vie comme l’abandon, le reniement, l’expérience du rejet sous multiples formes, etc. ? Est-ce à cause de tant de mal subi au cours de mon existence ? Est-ce à cause de tant de mal dont j’ai été l’auteur ? Est-ce par peur de tomber dans l’oubli de mes proches et des personnes que j’ai connues ? Ou encore, est-ce par peur de ma vision de l’au-delà, par peur d’y être dans la solitude et d’y errer éternellement ? Lire la suite

103 total views, no views today

Des sources de bonheur pour aujourd’hui

Photo Leander Syrieix

Plusieurs personnes sont convaincues que leur bonheur dépend de la richesse matérielle qu’elles possèdent. Or, un proverbe stipule que « l’argent ne fait pas le bonheur, mais il contribue au bonheur ». Si on questionne des personnes de différentes conditions de vie au sujet de la source de leur bonheur ou encore de leur conception du bonheur, leurs réponses seront bien évidemment diverses et dépendront sans aucun doute de leurs valeurs, de leur vécu, de leurs idéaux, etc. Alors, la source de bonheur serait pour quelques personnes la santé. Pour d’autres, cela se résumerait à posséder des ressources suffisantes ou nécessaires pour vivre tandis que pour d’autres encore, ce serait simplement le fait de réaliser leurs envies ou leurs rêves. Alors, je me suis demandé : quelle est ma source de bonheur? Lire la suite

98 total views, no views today

La prière comme respiration : les gestes et les paroles

Daniel Abel Photograph

La prière n’est pas uniquement personnelle, elle ne consiste pas à se présenter tout seul devant Dieu, mais aussi à porter les autres, voire même le cosmos. Ainsi, c’est parce l’on est habité par le divin, par la prière que l’on devient capable de porter les autres, non seulement dans notre prière, mais aussi dans la vie concrète, c’est-à-dire au cœur de leurs souffrances en leur apportant une aide sur divers plans : physique, psychologique et spirituel.

Poser des gestes concrets pour le prochain constitue un acte d’amour et illustre par le fait même ce que doit être la prière chrétienne, c’est-à-dire un « acte d’amour ». Ainsi, on aperçoit de nouveau la notion de prière comme respiration : « Si Dieu voit que ta prière respire l’amour, qu’elle monte vraiment du fond de ton cœur, il réalisera certainement le désir de ton cœur[1]. » La prière doit respirer Dieu. Or, « Dieu est amour » (Jn 4, 8). De ce fait, la prière doit respirer l’amour. Qu’est-ce donc l’amour sans les œuvres ? Comment peut-on aimer Dieu que l’on ne voit pas et ne point aimer son prochain[2] ? (1 Jn 4, 20) La prière chrétienne est celle qui se conforme au cri du Christ à Gethsémani vu qu’elle englobe tout le genre humain. Lire la suite

77 total views, no views today

S’humaniser : Un défi d’actualité

© Leander Syrieix.

© Leander Syrieix.

Habituellement, le verbe Humaniser est employé pour définir l’action de rendre humain quelque chose qui ne l’est pas. C’est par exemple le cas lorsque l’on souhaite humaniser les conditions de travail. L’étymologie de ce terme indique alors qu’il dérive de « humanitas, atis, f., humanus, nature humaine, ensemble des qualités qui font l’homme supérieur à la bête[1]. » Or, nous posons au quotidien des gestes qui vont à l’encontre de la dignité humaine, nous avançons des propos capables de blesser voire de tuer l’autre. Alors, ne serait-il pas légitime de croire que s’humaniser est un défi d’actualité ? Lire la suite

283 total views, 2 views today

Miséricorde, Pardon, Oubli

Jésus Miséricordieux

Jésus Miséricordieux

Du latin Misericordia, la Miséricorde réfère à la compassion, la pitié. En ce sens, être miséricordieux revient à être pris de compassion. Par ailleurs, compassion vient du latin Compassio qui signifie « souffrance commune. » Ceci indique alors que la Miséricorde est la disposition à partager la souffrance de l’autre, à être touché par la souffrance de l’autre. Finalement, la Miséricorde est la porte ou le parvis du Pardon. Lire la suite

198 total views, 1 views today