Contact Us

Joseph et le mystère du Christ : figure du disciple en cheminement

Daniel Abel Photograph

Joseph, un homme amoureux de sa fiancée, apprend soudainement qu’elle est enceinte d’un autre. Tous les scénarios imaginables sont alors possibles dans son esprit : colère, déception, pleurs, etc. Malgré une pareille nouvelle, il choisit la séparation dans le secret.

Pour le disciple en cheminement, Joseph est la figure de celui qui ne se laisse pas emporter par les émotions face aux évènements. Il discerne. Et au cœur des désolations, il se souvient qu’auparavant il y a eu des consolations. En ce sens, il n’oublie pas son Amour pour Marie : Joseph se souvient.

Joseph, un homme déçu, reçoit en songes une Révélation de l’ange de Dieu. Tous les scénarios imaginables sont alors possibles dans son esprit : crainte, incompréhension, étourdissement, etc. De plus, l’ange lui annonce l’Incarnation de Dieu, la visitation de Dieu dans la chair du monde. Qui ne serait pas bouleversé par une telle nouvelle à première vue invraisemblable ? Mais face au mystère de l’Incarnation du Verbe, Joseph demeure serein et obéissant. Cette attitude jaillit d’un cœur qui aime Dieu, d’un cœur qui aime à la manière de Dieu parce qu’il est intérieur, parce qu’il est spirituel. Donc, c’est grâce à sa maturité spirituelle que Joseph est disposé à faire la volonté de Dieu.

Pour le disciple en discernement, Joseph est la figure de celui qui a une vie intérieure profonde dans laquelle proviennent ses dispositions à faire la volonté de Dieu : Joseph est intérieur, spirituel.

Joseph, un homme simple et modeste, reçoit la visite de rois venus d’Orient. Tous les scénarios imaginables sont alors possibles dans son esprit : stupéfaction, larmes de joie, étourdissements, etc. Car, comment est-ce possible qu’il lui soit donné que de si hautes personnalités viennent de très loin le visiter dans une étable et apporter des présents si précieux à l’Enfant-Dieu dont il a dorénavant la charge ? Joseph est certainement aux prises avec les émotions à la suite de toute cette rafale d’évènements. Toutefois, il entre dans la contemplation du mystère du Christ présent à ses yeux et demeure dans l’Action de grâces.

Pour le disciple en discernement, Joseph est la figure de celui qui contemple le mystère du Verbe fait chair et glorifie Dieu : Joseph rend grâces.

Joseph, un homme surpris, reçoit en songe une seconde visite de l’ange de Dieu et qui lui annonce le danger encouru par l’Enfant-Dieu. Tous les scénarios imaginables sont alors possibles dans son esprit : stress, peur, précipitation, tension, etc. Car il a la responsabilité de veiller sur le Verbe fait chair. Mais, Joseph est résolu à faire confiance à Dieu puisque tous évènements précédents autour du mystère du Christ l’ont progressivement amené à s’abandonner à la volonté de Dieu.

Pour le disciple en discernement, Joseph est la figure de celui qui, au cœur des tribulations, ne compte pas sur ses propres forces. À cause du mystère du Verbe Incarné, il fait confiance : Joseph s’abandonne.

Joseph, un homme en exil, reçoit en songes une troisième visite de l’ange qui lui annonce le retour en Galilée. Tous les scénarios imaginables sont alors possibles dans son esprit : désappointement, harassement, joie, etc. Mais Joseph semble désormais habitué à ne pas demeurer installé dans un certain confort. Il est une fois de plus appelé à prendre la route. Il est constamment déplacé face au mystère du Christ et prêt à prendre la route à toute heure, dans toutes les conditions afin de faire advenir le Règne de Dieu.

Pour le disciple en discernement, Joseph est la figure de celui qui se tient à chaque instant prêt pour faire advenir le Règne de Dieu : Joseph est disposé à faire la volonté de Dieu.

Oraison :

Saint Joseph, toi qui fus choisi par Dieu pour être le Père du Verbe fait chair, obtiens-moi de lui les grâces dont j’ai besoin pour cheminer comme toi en disciple :

Que dans les moments de désolation, je sache me souvenir des consolations,

Que je cultive une vie intérieure profonde enracinée en Dieu,

Que je loue sans cesse le Père de toute grâces,

Que je m’abandonne à lui et que je sois disposé à faire sa volonté afin que son Règne advienne sur la terre.

Ainsi soit-il

© Léandre Syrieix.

389 total views, 1 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *