Contact Us

Généalogie du Mal, de l’Amour du Dieu Sauveur et Vie

Photo Kamba Sita

Le mensonge engendra l’orgueil, et l’orgueil engendra le désir d’être comme Toi, le Tout-Autre.

Le désir d’être comme Toi, le Tout-Autre, engendra la rupture. De cette rupture est née la jalousie.

La jalousie engendra la convoitise de la possession de l’Autre. La convoitise de la possession de l’Autre nourrît la colère.

La colère engendra des pensées obscures, et les pensées obscures engendrèrent des actes de violence.

Les actes de violence engendrèrent le meurtre qui, à son tour, engendra la rupture d’Alliance.

La rupture d’Alliance engendra l’errance, et l’errance provoqua Ta sympathie, Ô Dieu Sauveur.

Ta sympathie, Ô Dieu Sauveur, donna lieu à un nouveau départ, une nouvelle création. Mais malgré la nouvelle création, notre cœur était toujours porté à faire le mal.

Notre cœur porté à faire le mal engendra Ta colère, Ô Dieu Sauveur.

Ta colère, Ô Dieu Sauveur, fut apaisée par quelques hommes et femmes justes. Et à cause de ces hommes et femmes justes, Ô Dieu Sauveur, tu fis de nouveau Alliance avec l’humanité.

Bien que tu fis de nouveau Alliance avec l’humanité, nous fûmes portés à nous éloigner de Toi, Ô Dieu Sauveur.

Notre éloignement de Toi, Ô Dieu Sauveur, nous conduisit en esclavage, en exil. Et cet esclavage et exil nous firent prendre conscience de notre pauvreté et de notre besoin de Toi, Ô Dieu Sauveur, alors nous t’implorâmes.

Nos cries tournés vers toi, Ô Dieu Sauveur, provoquèrent Ta miséricorde, ainsi que notre libération de l’esclavage et de l’exil.

Notre libération de l’esclavage et de l’exil nous conduisit en Terre promise depuis laquelle nos cœurs furent encore tournés vers le mal, et nous rompîmes de nouveau l’Alliance avec Toi, Ô Dieu Sauveur.

Face à cette nouvelle rupture d’Alliance, Tu envoyas, Ô Dieu Sauveur, tes prophètes que nous mîmes à mort.

Face à notre mal collectif, à notre mise à mort de tes prophètes, Tu résolus, Ô Dieu Sauveur, de venir Toi-même à notre rencontre par Ton unique Fils qui t’est consubstantiel. Mais le monde ne l’a pas reconnu.

Face à notre préférence du mal, Tu décidas, Ô Dieu Sauveur, de sacrifier ta Vie sur la croix pour nous libérer de la mort éternelle.

De cette libération de la mort éternelle, Tu vaincus, Ô Dieu Sauveur, le mal et nous traças le chemin du bien qui mène vers Toi : la croix.

Voilà quelle fut l’origine du mal depuis l’aurore des mondes. Ton dépassement face au mal, Ô Dieu Sauveur, face aux multiples rechutes de l’humanité fut infini. Tu nous témoignes ainsi que Tu es le Dieu Sauveur et de Vie, Tu nous invites aujourd’hui à prendre conscience de nos pauvretés personnelles et collectives devant le mal. Tu nous exhortes à consentir en l’Espérance qui est en Toi, ainsi qu’en notre libération.

Bénis sois-tu.

© Léandre Syrieix.

200 total views, 1 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *