Contact Us

L’Humilité, un Chemin de Sainteté


Humility is like a Balance_SJMVÉvangile de Luc 18, 9-14

L’image de la balance peut nous aider à comprendre cette lecture de l’Évangile de Luc. En effet, plus on ajoute du poids d’un côté de la balance, plus l’autre côté est élevé. Le collecteur d’impôts qui a conscience de son humanité pécheresse se présente à Dieu en espérant sa bonté, ce geste est un Chemin de Sainteté. D’un autre côté, mettre l’accent sur ses forces plutôt que sur ses faiblesses comme le pharisien est une attitude qui renferme sur soi-même.

En outre, le collecteur d’impôts reconnaît qu’il est un pécheur et prie Dieu, lui demandant miséricorde sans aucune connaissance de ce que sera la réponse de Dieu. C’est la spécificité de l’Humilité : l’abandon de soi à l’inconnu.

Saint Jean-Marie Vianney, le curé d’Ars, illustre cette humilité par la même image de la balance en disant : « L’humilité est comme une balance : plus on s’abaisse d’un côté, et plus on est élevé de l’autre ». Aussi, le pape François ne cesse pas d’interpeller l’Église sur son besoin de plus d’humilité, car une Église qui a conscience de ses péchés, de ses erreurs, de ses faiblesses, peut rejoindre l’humanité dans sa réalité parce qu’elle est simple, elle est humble et peut de ce fait être elle-même témoin au le milieu de ce monde qui en a tant besoin.

Marcher vers le Chemin de Sainteté, c’est-à-dire de l’Humilité, c’est :

  • Se reconnaître comme pécheur, sans juger les autres comme le pharisien qui au cours de sa prière jugeait le collecteur d’impôts.
  • Avoir conscience que le Royaume de Dieu est ouvert à l’ensemble de l’humanité, sans aucune exception.
  • Accepter qu’un voisin qui est musulman, qu’un meilleur ami qui pratique le Reiki, que l’enseignant (e) de son enfant qui est athée peut nous éclairer sur celui en qui nous croyons.

Lorsque nous regardons la vie des saints (e) à l’instar de Mère Teresa, Jean-Paul II, etc., nous pouvons remarquer qu’ils ont tous (e) en commun la Simplicité, l’Humilité. Cela nous montre que la Sainteté n’est pas une idée ni un concept, mais elle consiste en l’Humilité, à faire des gestes simples dans la vie quotidienne. Et en ce sens, gardons à l’esprit que « L’Humilité est la meilleure façon d’aimer Dieu[1] »

Si nous nous allégeons davantage de nos égoïsmes, de nos suffisances, de nos désirs de performance, de nos rêves et envies sans fin de grandeurs de ce monde, nous serons élevés comme l’autre côté de la balance évoquée précédemment.

Demandons à la Mère de Dieu, la Vierge Marie, le parfait exemple de l’Humilité et de Simplicité la grâce de demeurer à son école.

« On demanda un jour à un saint qu’elle était la première des vertus ? C’est, dit-il, l’Humilité. Et la deuxième ? Humilité. Et le troisième ? Humilité[2] ».

Léandre.

Tu peux partager tes réactions sur cet article dans la section « Commentaires » ci-dessous. Merci d’avance.

[1] St Jean-Marie Vianney.

[2] Ibid.

5,424 total views, 0 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *