Contact Us

Louange à la joie.


joie-de-vivreÔ joie qui habitat jadis le cœur du Père lors de la création de l’univers et de l’humanité, tu fis resplendir son visage à la vue de cette création réalisée.

Ô joie qui introduisit le Père dans un profond sommeil au terme de son ouvrage, tu permis son repos le jour du sabbat.

Ô joie qui habitat le Père, le Fils et l’Esprit au commencement, tu les réunis dans une même œuvre.

Ô joie qui mit Abraham en route, tu permis qu’il grandisse dans la foi en Dieu.

Ô joie qui habitat Moïse, tu permis que le peuple d’Israël se mette en marche vers la terre promise.

Ô joie qui mit la Mère de Notre Sauveur en marche, tu permis que Jean-Baptiste tressaille de toi à la rencontre de son sauveur.

Ô joie de la Nativité du Christ, tu permis que les anges et l’humanité glorifiât Dieu pour incarnation, pour sa visite.

Ô joie qui étreint Siméon à la vue de son sauveur, tu permis qu’il aille dans la Paix auprès du Père.

Ô joie qui habitat le Christ au désert, tu le soutins dans sa traversée et son combat spirituel.

Ô joie qui fit place à la saine colère du Christ au temple, tu permis qu’il s’érigeât contre un système écrasant davantage le pauvre.

Ô joie qui resplendit dans le visage du Christ, tu permis qu’il te transmît à l’humanité durant sa vie publique.

Ô joie qui envahit saint Jean lorsqu’il reposa sa tête sur le cœur du sauveur, tu permis que lui soient révélés les mystères du royaume.

Ô joie qui fit place à la tristesse du Christ à la veille de sa passion, tu permis que dans l’intimité du Père il puise les forces nécessaires pour racheter toute l’humanité par le sacrifice de la Croix.

Ô joie qui jaillit au matin de la résurrection, tu permis que les apôtres et disciples dispersés se réunissent de nouveau pour la mission.

Ô joie qui étreint les disciples réunis au Cénacle en présence de la Mère de Notre Sauveur, tu permis qu’ils aient l’audace de sortir de leur peur pour la mission.

Ô joie qui habitat  saint Étienne et tous les martyrs de l’Église, tu permis qu’ils jettent en terre la semence pour la croissance de l’Évangélisation des peuples.

Ô joie qui habitat les gens du désert, tu leur donnas de rencontrer le Christ en des lieux incertains.

Ô joie qui mena les missionnaires aux confins de la terre, tu permis que l’Évangile soit porté à toutes les nations.

Ô joie qui est source de vie et essence de la Trinité Bienheureuse, la société actuelle a tant besoin de toi pour sortir de sa tristesse, pour se libérer de ses chaînes et de tout ce qui l’empêche de s’ouvrir au vrai bonheur, à la rencontre véritable avec le Christ. Nous avons besoin de toi pour plonger au cœur de nos misères et y réaliser la présence réelle du Christ à travers l’accueil des différences, l’accueil de l’autre, l’accueil du prochain et de Dieu qui s’est fait tout autre en nous créant à son image.

Amen.

Léandre.

5,665 total views, 0 views today

2 commentaires

  1. Dorothée dit :

    Bonjour Léandre, je suis contente quand tu mets du positif et des sourires dans ton discours… ça te va si bien ! Continues comme ça. Bises. Dorothée

  2. Vincent dit :

    Quel bel hymne à la Joie ! Ô joie, inspire encore à frère Léandre de si belles prières 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *